Nous utilisons des cookies, et des technologies similaires, pour améliorer les fonctionnalités de notre site, l’expérience utilisateur, l’analyse du trafic et vous proposer des publicités adaptées à vos centres d'intérêt, les cookies traitent ainsi certaines données personnelles. Pour en savoir plus, lisez notre Politique de gestion des cookies et notre Politique de confidentialité. En cliquant sur le bouton « OK » ou en utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.

L'effroyable vérité sur l'hygiène au bureau

Reprenez le contrôle de votre lieu de travail en appliquant ces 4 astuces

Partager via:

En effet, c’est bientôt l’heure du grand ménage de printemps. Mais par chance, vous avez embauché du personnel d’entretien pour nettoyer votre entreprise, n'est-ce pas ? Un nettoyage qui vous apporte une bouffée d’air frais au bureau, semaine après semaine. Fabuleux. Mais vous souvenez-vous des négociations âpres du contrat ? Et de votre détermination à ne payer que pour l'essentiel ?

Les lieux privilégiés de prolifération des bactéries

Une souris d’ordinateur abrite trois fois plus de germes qu’une poignée de toilette. Trois fois plus ! Mais ce n'est rien comparé aux autres endroits où les bactéries prolifèrent. Le saviez-vous :

  • En réalité, la table de bureau moyenne est 400 fois plus sale que le siège de toilette moyen. Vous n'en revenez pas ? En fait, environ 10 millions de bactéries vivent sur votre bureau.
  • Environ 80 % des infections courantes sont transmises par le toucher. Autrement dit, à chaque fois que vous touchez quelque chose au bureau, des germes se répandent probablement.
  • Le clavier d’ordinateur moyen abrite environ 7 500 bactéries et 11 % des employés de bureau ne nettoient jamais leur clavier ! Moins de la moitié des gens désinfectent leur clavier, et ce moins d’une fois par mois. D’aucuns affirment que les virus tels que la grippe peuvent survivre sur ces surfaces jusqu’à 24 heures, et parfois même plus !
  • Vos téléphones, claviers et souris d’ordinateur sont des lieux de prédilection pour les bactéries ? Oui, à l’instar de tous les autres éléments que vous touchez régulièrement au cours de la journée…

Mince ! Êtes-vous sûr que tous ces éléments sont inclus dans votre contrat de nettoyage ?

Les incontournables du ménage de printemps

Nous vous aidons à accomplir davantage.


Commander des produits d’entretien

Organisez dès aujourd’hui une véritable révolution du ménage !

Nous avons une bonne nouvelle : ceci n’est pas une cause perdue ! Et pouvez-vous imaginer une meilleure manière de commencer qu’un grand ménage de printemps ?

1. Exposer les faits

Tous vos collègues ne sont pas au courant de l’effroyable vérité sur leur propre bureau. C’est le moment de changer les choses. Démarrez une campagne, exposez les faits et assurez-vous que tous les collaborateurs comprennent bien que le bureau est un terrain propice à la prolifération de la toux, des rhumes et des infections. Écrire un simple e-mail n'est pas suffisant pour s’attaquer à la contamination croisée. L’hygiène au bureau nécessite une attention de tous les instants, et ce pas uniquement lors du ménage de printemps. Cette question exige des mentions régulières dans vos bulletins d’information, la création d’affiches d’information et la présentation de nouveaux faits. Encore et toujours.

2. Fournir des solutions utiles

Les personnes ayant un bureau en désordre sont brillantes : elles sont créatives, ouvertes à de nouvelles idées et elles collaborent efficacement avec leurs collègues. Cependant, qu’elles soient brillantes ou non, leur bureau en désordre est une zone dangereuse de (ré)infection pour vous et vos collègues. Par conséquent, la prochaine étape pour parvenir à un lieu de travail sain, c’est de ranger les bureaux : fini le désordre, n'est-ce pas ? Encouragez vos collègues en leur fournissant :

  • un espace de stockage (verrouillable) ;
  • une poubelle et des mouchoirs à chaque bureau ;
  • un calendrier individuel pour rappeler aux gens leur jour de ménage hebdomadaire ;
  • et des produits de nettoyage adéquats.

Et enfin : coiffez la grippe au poteau en adoptant une approche flexible en matière de travail domicile. Évitez l’effet domino !

3. Augmenter la participation de vos collègues

Saviez-vous qu’un employé sur 10 pense que sa santé a été mise en péril par une mauvaise hygiène au travail ? C’est une raison supplémentaire pour faire déferler dès aujourd’hui une vague de propreté ! Incitez vos collègues à jouer leur rôle en faveur d’une meilleure hygiène au bureau en leur lançant le défi de nettoyer leur bureau ou en les encourageant à adopter des habitudes saines telles que garder son bureau propre, réaliser un ménage hebdomadaire, ne pas avoir de nourriture sur son bureau et se laver les mains régulièrement. Cela a l’air tout simple !

4. Évaluer votre contrat de ménage

Vous souvenez-vous exactement de ce qui était convenu dans le contrat de ménage ? Bizarrement, les endroits présentant le nombre moyen de bactéries le plus élevé figurent rarement dans les contrats de ménage. C’est le moment de faire le point, vous ne pensez pas ! Donc évaluez votre contrat. Dans quelle mesure correspond-t-il toujours à vos besoins ? Les exigences actuelles sont-elles correctement couvertes à ce jour ? Les endroits suivants sont-ils inclus ?

En plus d’enregistrer une hausse de la productivité, les sociétés qui font du bien-être de leurs collaborateurs une priorité ont le taux d’absentéisme le plus faible et un roulement du personnel moins élevé. Car ne nous voilons pas la face : tout le monde veut un lieu de travail propre et sain, n’est-ce pas ?

Partager via:

Continuer à lire

Contacter
close

Demande d'informations

Vous pouvez appeler un commercial Staples au numéro suivant :

02/661 96 11

Vous pouvez également compléter le formulaire ci-dessous pour que l'un de nos commerciaux vous contacte dans les plus brefs délais

Get help FR

Form